Accueil

L’opération étant terminée, merci de vous rendre sur http://www.francealzheimer.org/ pour de plus amples informations.

C’est Aloïs Alzheimer, médecin psychiatre, neurologue et neuropatholgiste allemand, qui a décrit pour la première fois la maladie d’Alzheimer, il y a à peine plus d’un siècle.

Perte progressive de la mémoire et des fonctions cognitives et troubles du comportement caractérisent les symptômes de cette pathologie.

En savoir plus sur la maladie d’Alzheimer

Étroitement liée au vieillissement de la population et à l’allongement de la durée moyenne de vie, cette affection devrait continuer à progresser dans les prochaines années. D’ores et déjà, après 85 ans, une femme sur 4 et un homme sur 5 sont touchés. Des chiffres qui font de la maladie d’Alzheimer et des troubles apparentés, un enjeu majeur de santé publique.

Aujourd’hui, en France, près de 350 000 personnes bénéficient d’une prise en charge pour affection de longue durée de type maladie d’Alzheimer et maladies apparentées. Et près de 165 000 nouveaux cas de maladie d’Alzheimer sont recensés chaque année (source : Ministère de la Santé).

Parmi les facteurs à risque qui augmentent l’émergence de la maladie d’Alzheimer, citons :

  • l’âge
  • le sexe (les femmes sont les plus touchées)
  • la dépression chronique
  • une courte scolarité
  • l’hypertension artérielle
  • le diabète
  • l’excès de cholestérol…

› Actuellement, en France, seul un tiers des patients atteints de la maladie d’Alzheimer sont traités.

Il n’existe à ce jour aucun traitement curatif de cette maladie. Elle ne se guérit pas. En revanche, des médicaments peuvent agir sur les troubles cognitifs et comportementaux propres à la maladie d’Alzheimer. On peut aussi prévenir ou corriger certains facteurs aggravants tels que la dénutrition. 30 à 40% des malades d’Alzheimer perdent involontairement du poids, signe de dénutrition. L’alimentation est un point clef de la prise en charge du patient souvent méconnu des aidants. Pourtant c’est un point essentiel pour lequel l’aidant peut s’impliquer efficacement.

Aujourd’hui, 3 patients sur 5 sont à la charge de leur entourage.

Les symptômes de la maladie d’Alzheimer

  • la difficulté à exécuter des tâches ménagères du quotidien
  • les troubles du langage
  • les pertes de mémoire répétées
  • la perte de repères dans l’espace et dans le temps
  • l’affaiblissement du jugement
  • les difficultés face aux notions abstraites (chiffres, monnaie, argent…)
  • les objets égarés
  • les changements d’humeur ou de comportement
  • les changements de personnalité
  • le manque d’enthousiasme
  • la perte de poids