Conseils

Comment prendre un médicament de mauvais goût ?

Il existe des médicaments qui ne donnent pas du tout envie de les avaler grâce à leur mauvais goût. Parfois, vous pouvez demander au médecin de les changer ou sa formulation au pharmacien. Dans tous les cas, vous devez les prendre tels qu’ils sont prescrits. Dans cet article, vous découvrez quelques astuces qui peuvent vous aider à régler ce petit souci.

Les bons trucs pour prendre son médicament

Tout d’abord, il faut boucher le nez. En effet, l’odorat est le premier responsable du goût de ce que l’on mange. Puis, pensez à réduire la sensibilité de vos papilles. Cela consiste à sucer un glaçon ou à manger de la crème glacée avant la prise du médicament. Brossez vos dents et faites un gargarisme en utilisant un rince-bouche à la menthe. Les produits qui sont dotés d’une forte saveur de menthe peuvent laisser un goût pendant un certain temps dans la bouche. Pour vous aider à vous débarrasser rapidement du mauvais goût du médicament, vous pouvez également prendre un verre de liquide ou encore un biscuit sec après la prise.

Pour un médicament liquide

En général, les médicaments ont moins de goût s’ils sont laissés au froid. Dans ce cas, demandez à votre pharmacien s’il est possible de les placer au réfrigérateur. En outre, vous pouvez ajouter une petite quantité d’aliment comme la compote ou le yogourt pour changer le goût. Attention, il ne faut pas les mélanger dans une grande quantité de nourriture ou de liquide. Cela ne fait que durer le mauvais goût. Pour un enfant, évitez de les mettre dans un aliment essentiel, car il aura une sorte de dégoût pour celui-ci. Préférez d’utiliser plutôt une seringue pour les déposer dans sa bouche.

Qu’en est-il des comprimés ?

Il est conseillé d’entourer le comprimé avec une mie de pain ou de le tremper dans de la confiture ou du sirop d’érable pour atténuer le mauvais goût. Sinon, vous pouvez l’écraser et le mettre dans une compote ou un yogourt. Cela dit, il faut toujours vérifier auprès de votre pharmacien. Enrober les médicaments peut effectivement aider à protéger les papilles de leur goût. Cependant, il ne faut pas prendre certains autres en même temps que le jus de pamplemousse ou le lait. Enfin, la dernière solution consiste à les déposer sur l’arrière de la langue, puis à avale avec simplement de l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.