Maladie

Différencier les différentes sortes de dépressions

Selon l’Institut National de Prévention et de l’Éducation et pour la Santé, à peu près 4,5 % de la population serait affectée par la dépression. Il ne s’agit pas tout simplement de coup de mou ou de tristesse. On est face à un trouble psychique qui se caractérise par des troubles de l’humeur. Il en existe plusieurs types, en voici trois d’entre eux.

La dépression saisonnière

Comme tous les types de dépressions, la dépression saisonnière peut toucher tout le monde. Elle est causée par le changement brusque de température. Notamment, en hiver où elle est également appelée dépression hivernale. Ici, le sujet manque de lumière naturelle du soleil. En effet, le soleil est primordial sur l’équilibre du métabolisme humain. Ainsi, la dépression saisonnière cause une envie de rien et une perte d’intérêt dans les activités.

La dépression chez les personnes âgées

Comme son nom l’indique, la dépression des personnes âgées touche une tranche d’âge avancé c’est-à-dire dans la soixantaine et plus. Ce trouble touche les personnes âgées parce qu’elles se rapprochent plus de la mort. Cela peut être dû à la solitude ou au manque de soutien familial. D’autres événements peuvent en être la cause, comme la perte d’être cher tout au long d’une vie. Il est ainsi primordial que les personnes âgées soient bien entourées par leur famille. Cependant, cela ne veut pas dire que toute personne âgée est dépressive.

La dépression masquée

La dépression masquée ne présente pas de symptômes apparents. En effet, si le stéréotype de la maladie décrit un décroissement des activités, les personnes atteintes de dépression masquée sont plutôt hyperactives. On remarque qu’elles sont beaucoup plus efficaces que d’habitude. En gros, c’est un moyen d’internaliser sa peine ou ses tourments. Il est nécessaire de consulter un professionnel de la santé mentale pour diagnostiquer et soigner la dépression, quel que soit le type.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.